Aller au contenu principal

CROSSMUSEUM FLASHS

Dans le cadre du mois de la photographie, notre musée présente des photographies d'archives, projet commum avec les Muséum d'histoire naturelle de Lille ; Muséum de Bordeaux ; Musée Zoologique de Strasbourg (officiel) ; Muséum de Toulouse ; Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle ; Muséum départemental du Var ; Ville de Gaillac ; Muséum de Grenoble et Muséum d'histoire naturelle de Marseille

  • Entrez dans nos archives avec le transport pour la radiographie de deux de nos momies !
    

🚒Le 19 juin 1984, avant le déménagement du musée dans ses locaux actuels, deux momies issues des collections égyptiennes, âgées respectivement de 30 siècles (Xe siècle avant JC) et de 23 à 24 siècles (IVe - IIIe siècle avant JC), sont transportées d’urgence dans des matelas-coquilles par les sapeurs-pompiers colmariens pour un bilan santé. L’opération se déroule sous la direction de Geneviève Fuchs, membre de la Société d’Histoire Naturelle de Colmar, et de Colette Roubet, alors sous-directrice du laboratoire de Préhistoire du MNHN.

👍Après leur radiographie chez un radiologue de la ville puis des analyses médicales de bactéries et de champignons prélevés par un pharmacien sur leur tête et dans leur sarcophage, il s’avère que les patients se portent très bien et que leur squelette est en parfait état de conservation.

😮L’étude des clichés bouscule aussi une croyance et pose de nouvelles énigmes.

📌C'est en 1836 que Felix Steÿert achète et offre à la Ville de Colmar un cercueil et sa momie, provenant de Thèbes. Une première radiographie en 1965 permet de déterminer que la momie est celle d’une femme placée dans le sarcophage de Panehesy, un prêtre de la XXVIe dynastie (vers 610 avant J.C.). Le scarabée de cœur et un papyrus trouvés dans la momie indiquent qu’il s’agit de Nesykhonsoupakhered, chanteuse d’Amon de la XXIe dynastie (vers 950 avant J.C.).

📌En 1913, Joseph-Séverin Luthringer de Villé offre au musée, en mémoire de son grand-père colmarien qui l’a élevé, la deuxième momie et son sarcophage d’Époque Ptolémaïque (332-30 avant J.C.) exhumés en 1885 à Akhmîm en Haute-Egypte. Comptable dans le textile, notre donateur avait acheté l’ensemble en 1889 en Egypte au musée de Boulaq (district du Caire) après la crue gigantesque de 1878 et le besoin de fonds. Le nom de la défunte Tacheret-Min, une danseuse, est inscrit sur le cercueil en bois.

😲Toutefois, après l’étude de notre radiographie, un spécialiste lillois pense que la momie est celle d’un homme âgé entre 23 et 33 ans ! La momie n’ayant jamais été ouverte depuis l’embaumement, son identité reste inconnue.

😟😥Le placement de momies dans d’autres cercueils que ceux d’origine est sans doute l’œuvre de trafiquants d’antiquités du XIXe siècle, dont le commerce était alors florissant !

🙂Actuellement les momies et leurs cercueils sont présentés dans le parcours permanent au 1er étage du musée.

Retrouvez quotidiennement jusqu'au 10 décembre les archives photographiques des autres musées sur leur page facebook :

Muséum d'histoire naturelle de Lille 

Muséum de Bordeaux 

Musée Zoologique de Strasbourg (officiel) 

Muséum de Toulouse

 Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle

Muséum départemental du Var

Ville de Gaillac 

Muséum de Grenoble

Muséum d'histoire naturelle de Marseille

ESPACE PRESSE

Dédié aux journalistes, cet espace permet de
disposer des communiqués de presse et des
dossiers de presse liés à l'actualité du musée.

Accéder à l'espace presse

HORAIRES D'OUVERTURE

Tous les jours sauf le lundi.

Du 16 juin au 3 juillet 2020 :
Du mardi au dimanche de 10h à 12h  et de 14h à 18h.


Vacances scolaires (à partir du 4 juillet 2020) (toutes zones en France) :
Du mardi au dimanche de 10h à 13h  et de 14h à 18h.

 

Dernière entrée : 30 minutes avant la fermeture.

- Fermeture annuelle du 27 janvier au 10 février 2020.
- Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre.

Contacts

   03 89 23 84 15

CONTACTEZ-NOUS

L'entrée se fait au 11 rue Turenne et Quai de la Poissonnerie, quartier Petite Venise.

facebbok

 
Back to top