• Ouverture :

    Le Musée est ouvert tous les jours sauf le mardi:
    De 10h à 12h et de 14h à 17h.
    Le dimanche de 14h à 18h
    Fermeture annuelle au mois de janvier.
    Fermé le 1er janvier, 1er mai et 1er novembre.

  • Contact :

    03 89 23 84 15

    L'entrée se fait au 11 rue Turenne et Quai de la Poissonnerie, quartier Petite Venise.

  • Facebook

PHOTOGRAPHES EXPO NUIT DES MUSEES 2019

EXPOSITION NUIT DES MUSÉES  le 18 mai 2019

« NOTRE FAUNE ALSACIENNE EN DANGER »

 

 

Cette exposition artistique, culturelle et scientifique conçue par le musée est consacrée à la faune alsacienne en danger et en grand danger d’extinction en Alsace , de l’insecte au mammifère en passant par le mollusque, l’écrevisse, le reptile, l’amphibien, le poisson, l’oiseau… au travers de 40 photographies (HD grand format) de 22 photographes naturalistes alsaciens passionnés.

 

Elle permettra au public de connaître les espèces en danger dans la région et d’apprendre à les respecter pour préserver la biodiversité tout en admirant les différents regards des photographes et leur patience pour saisir la beauté de l’espèce en instantanés.

Les 22 photographes : BALESTRERI Alain, BRETON Cyril, BLUEM Jean-Luc, CORDIER Sylvain, DEFRANOUX Philippe, DUMONT Serge, EHRHARDT Michel, FRITSCH Jean-Jacques, GUTFREUND Olivier, JENNY Loïcia, KELTZ Alexandre, KEMPF Jerôme, KLETTY Florian, LAURENT Alain, LOTZ Jean-Marc, MAITRE Michel, METZ Charles, RESZKA Anne, SOLARI Marc, THOMAS Guy, TORRES William ET WALDVOGEL Marie-Odile.

Les clichés sont complétés par des cartels scientifiques avec le nom du photographe, de l’espèce, le lieu approximatif de prise de vue, une spécificité de l’espèce, le danger, un conseil pour protéger l’espèce.

Conception, textes et mise en espace : Joëlle KUGLER, Chargée de l’Action Culturelle et de Communication du musée. Avec la participation de naturalistes pour la rédaction des textes.

A l’instar des précédentes Nuits des Musées, après « Prédateurs en instantanés » (2014), « Experts du camouflage » (2017) et « Belles de mines » (2018), cette exposition sera également présentée hors les murs.

la région et d’apprendre à les respecter pour préserver la biodiversité tout en admirant les différents regards des photographes et leur patience pour saisir la beauté de l’espèce en instantanés.